Passerelles.info

De multiples évaluations

Depuis l’analyse des enjeux à l’évaluation de l’impact en passant par les différents indicateurs de processus, opérationnels et financiers, l’évaluation des programmes Passerelles est multiple et pluridisciplinaire. Elle fait l’objet de rapports mis en ligne et accessibles à tous.

Consulter les évaluations disponibles pour les programmes :

L’analyse des enjeux et la détermination des objectifs

En amont du programme, cette phase est essentielle pour déterminer les objectifs qualitatifs et quantitatifs du programme. Elle réunit différents acteurs scientifiques, institutionnels, pédagogiques… et permet d’identifier les points de consensus, en particulier quant aux solutions à rechercher et messages à délivrer.

Les indicateurs de processus

Recueillis de façon récurrente tout au long de la conception et du déploiement d’un programme, ces indicateurs permettent de le faire évoluer pour mieux atteindre les objectifs fixés. Il s’agit, par exemple, de mieux cerner les moteurs et les freins qui influencent la participation des enseignants et autres acteurs professionnels au programme :

  • La familiarisation des enseignants avec l’éducation aux sciences, à l’environnement, à la santé…
  • L’intérêt de l’animation pédagogique
  • La qualité du guide de l’enseignant
  • L’adhésion des élèves ressentie par les enseignants
  • La facilitation du lien famille/école

Les indicateurs opérationnels

Fondamentaux pour obtenir une image de la réelle mise en œuvre et pénétration des programmes. Il s’agit par exemple de :

  • Nombre d’enseignants et de relais inscrits
  • Nombre d’enseignants ayant mené un module d’activités, taux de pénétration
  • Nombre d’heures consacrées au module
  • Nombre d’élèves actifs

Évaluation des impacts

Mesure de l’impact sur les connaissances et le comportement des élèves – Vivre avec le Soleil (cycle 3)

Printemps 2007 – Eté 2008
Enquête menée par l’unité Bio-statistiques du Centre de Lutte contre le Cancer du Languedoc-Roussillon et le Département de recherche-actions en Prévention, Epidaure à Montpellier auprès de 1 500 élèves.

Bilan :
Le niveau global des connaissances sur le soleil, ses effets sur la santé et les moyens de se protéger progressent de façon statistiquement significative.
Les attitudes et comportements au Soleil progressent globalement de façon significative, en particulier, le port de tee-shirt et la recherche d’ombre.

Si l’impact sur l’évolution des connaissances et des attitudes est relativement simple à évaluer, une évolution des comportements est beaucoup plus difficile à cerner et quantifier. Cela nécessite des ressources humaines (sociologue, bio statisticiens, experts du sujet traités…) et des moyens d’action importants. Le cas échéant, ces enquêtes sont menées par des organismes tiers et indépendants.

L’évaluation financière

La recherche d’efficience, au cœur des préoccupations, impose naturellement de déterminer précisément le rapport entre les coûts et les effets du programme. Le suivi financier des programmes est donc très précisément effectué et soumis au contrôle d’un commissaire aux comptes.

Les programmes et bailleurs de fonds étant multiples, une comptabilité analytique est mise en œuvre afin d’apporter, en toute transparence, l’information sur les ressources consommées.




  • logo UNESCO