Passerelles.info

Archives mensuelles : mars 2016

  • Gaspillage alimentaire et consommation responsable – 1500 lycéens européens engagés dans le projet Don’t Waste Our Future

    Téléchargez le communiqué de presse en PDF

    Communiqué de presse
    08 mars 2016

    Dont_waste_our_future  Passerelles

    Gaspillage alimentaire et consommation responsable :
    1500 lycéens européens engagés dans le projet
    Don’t Waste Our Future

    Ministere_education_nationale

    Europe

    The project is funded by the European Union
    Sous le haut patronage de Mme Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, M. Harlem Désir, Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, chargé des Affaires européennes

     

    Soutenu par l’Union européenne et
    la Fondation Daniel et Nina Carasso
    Ministere_affaires_etrangeres

    fondation_carasco

     

    Alors que 79 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l’aide alimentaire, 50% des aliments sains sont gaspillés chaque année en Europe. D’un point de vue social ou environnemental, ces inégalités et paradoxes ne peuvent se poursuivre et nécessitent d’engager tous les acteurs dans une démarche de prévention.

    Le projet de lutte contre le gaspillage alimentaire Don’t Waste Our Future, né d’une coopération entre sept pays européens (Belgique, Chypre, Ecosse, Espagne, France, Italie, Portugal), fédère actuellement 1500 lycéens, 2000 écoliers, leurs enseignants ainsi qu’une cinquantaine d’associations et d’autorités locales.

    Forte de son expérience éducative et opérationnelle, l’association Passerelles.info pilote le projet pour la France. Avec l’aide du Rectorat de Versailles, de la DSDEN 91, du Conseil départemental de l’Essonne et de nombreux acteurs locaux (villes, associations), elle mobilise plus de 500 élèves issus de 5 lycées, 10 écoles et un collège essonniens.

    L’objectif est de sensibiliser la population et d’encourager les changements de comportements. Don’t Waste Our Future repose principalement sur 3 leviers :

    ·      L’élaboration et la diffusion d’une charte sociale des Jeunes et des autorités locales contre le gaspillage alimentaire

    ·      Une éducation par les pairs : les lycéens mènent des activités pédagogiques auprès d’écoliers

    ·      Des actions de communication locale mises en œuvre par les lycéens

     

    DON’T WASTE OUR FUTURE
    PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

    Le projet Don’t Waste Our Future vise la lutte contre le gaspillage alimentaire et la promotion de la consommation responsable, en plaçant ces enjeux au centre des priorités culturelles, économiques, écologiques et sociales.

    Convaincue que la jeune génération a un rôle essentiel à jouer, l’association Passerelles.info pilote pour la France ce projet avec l’aide du Rectorat de Versailles, de la DSDEN 91 et des principaux des lycées Sarcey à Dourdan, Essouriau aux Ulis, Blaise Pascal à Orsay, Geoffroy de St Hilaire à Etampes et René Cassin à Arpajon.

    Sont mobilisés, dans le seul département de l’Essonne, des enseignants et leurs formateurs, des décideurs territoriaux, des acteurs associatifs et surtout, des lycéens et écoliers.

    Sur les 1500 lycéens, 150 enseignants et toutes les collectivités locales impliqués à l’échelle européenne, le projet fédère plus de 500 personnes en France, lui donnant ainsi une dimension sans précédent.

     

    La charte européenne des Jeunes et des autorités locales contre le gaspillage alimentaire, pierre angulaire du projet

    A la dernière rentrée scolaire, 6 classes de lycéens engagés dans le projet ont été sensibilisées aux origines et effets du gaspillage alimentaire dans 5 lycées Essonniens. Au cours de multiples ateliers, les lycéens ont pu débattre, effectuer des recherches, rencontrer des associations et entreprises qui luttent déjà contre le gaspillage alimentaire.   

    Accompagnée de quelques enseignants et de représentants du Conseil départemental de l’Essonne, une délégation de lycéens s’est rendue au 1er forum des Jeunes et des autorités locales contre le gaspillage alimentaire et pour le droit à l’alimentation du 20 au 23 octobre 2015, en marge de l’exposition universelle de Milan. Ils ont ainsi pu présenter un document commun au nom de la France, partager leurs réflexions et expertise avec les autres lycéens européens et les représentant des autorités locales.

    Un consensus a abouti à la rédaction commune d’une charte sociale européenne des Jeunes et des autorités locales contre le gaspillage alimentaire qui évoque des mesures telles que :

    ·      La sensibilisation des autres citoyens et la promotion des changements de comportements de consommation,

    ·      l’encouragement de la solidarité afin de lutter contre l’insécurité alimentaire,

    ·      l’incitation de l’industrie agroalimentaire et des acteurs de la distribution à faciliter une consommation responsable,

    ·      l’amélioration du suivi des données sur le gaspillage alimentaire,

    ·      la valorisation des déchets alimentaires non évitables,

    ·     

     

    Plus d’informations sur la charte sociale européenne des Jeunes et des autorités locales contre le gaspillage alimentaire : Version intégrale / Version simplifiée

     

     

    La sensibilisation et l’éducation des plus jeunes par les lycéens (pair à pair)

    Dans le prolongement de la charte et grâce au soutien de conseillers pédagogiques et d’inspecteurs de l’Education nationale, les lycéens se sont investis début 2016 dans la conception d’ateliers à destination d’élèves plus jeunes (CM2 et 6ème).

    L’approche adoptée combine les principes de l’éducation par les pairs et de la démarche dite d’investigation qui amène les plus jeunes à s’interroger, émettre des hypothèses, mener des recherches…

    Après quelques premiers tests concluants, les lycéens s’apprêtent à partir du 15 mars 2016 à intervenir dans plusieurs écoles primaires et dans un collège de l’Essonne. Plus de 300 écoliers et collégiens auront bénéficié de ces interventions d’ici quelques semaines.

    L’intervention des lycéens est précédée d’une séance introductive menée par le professeur de la classe de primaire ou de collège concernée (à l’aide d’une fiche d’activités qui lui est transmise). Les deuxièmes et troisièmes séances réalisées par les lycéens auront pour objectif de donner aux plus jeunes des exemples concrets d’actions et de solutions à mettre en œuvre en vue de réduire le gaspillage alimentaire (en courses, à la maison…). Les connaissances acquises par les élèves sont ensuite réinvesties dans un projet de leur choix pour lequel ils deviennent à leur tour acteur de prévention. 

     

    Des actions locales pour soutenir ces engagements

    Le projet prévoit la mise en place d’actions concrètes de promotion et de mise en œuvre concrète de la charte. En parallèle des interventions dans les écoles, les lycéens travaillent également sur des projets de communication dans leurs lycées et dans leurs villes respectives pour sensibiliser les autres élèves, professeurs, parents, restaurateurs locaux etc. à l’importance d’agir pour réduire le gaspillage alimentaire.

    Les élèves vont, par exemple, en partenariat avec des communes et agglomérations,  organiser des évènements pendant lesquels ils cuisineront des fruits et légumes initialement destinés à être jetés (par les supermarchés, marchés…). Sont également en cours : l’écriture d’un livre de recettes

     « anti-gaspi » et un projet de sensibilisation des restaurateurs à l’utilisation des « doggy-bags ».

    DON’T WASTE OUR FUTURE

     

    en quelques chiffres (En Europe):

     

    1500 lycéens et 2000 écoliers impliqués
    50 collectivités locales engagées
    Plus de 150 enseignants
    60 autres parties prenantes (associations, centres de recherche, acteurs publics…)
    Retrouvez l’intégralité du projet sur le site

    L’ASSOCIATION PASSERELLES.INFO
    ET SA PARTICIPATION AU PROJET EUROPEEN DON’T WASTE OUR FUTURE

     

    Depuis 2007, l’association Passerelles.info développe des programmes d’éducation, d’information et de formation à destination des enseignants et autres acteurs de l’éducation, dans les champs de l’environnement, de la santé et de la citoyenneté.

    Passerelles.info intervient dans le projet en tant que structure de coordination de mise en œuvre opérationnelle pour la France. Son expertise reconnue des professionnels de l’éducation et des institutions, sa démarche pédagogique et sa notoriété lui permettent de piloter ce projet dont les enjeux sont éducatifs, mais aussi environnementaux, sociaux, politiques… Son savoir-faire pédagogique lui permet d’accompagner naturellement les lycéens dans leurs interventions auprès des écoles primaires.

    Par ailleurs, la thématique du gaspillage alimentaire, à l’interface de deux programmes Passerelles en cours de déploiement (Manger, bouger pour ma santé et Réduire mes déchets, nourrir la terre) ainsi que de projets autour de l’alimentation durable, constitue une opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences pour l’association.

    Enfin,  la démarche « pair à pair », prochainement mise en œuvre par les lycéens essonniens dans le cadre de Don’t Waste Our Future, sera évaluée dans la perspective d’étendre son principe aux autres programmes Passerelles.

     

     

    A PROPOS DE L’ASSOCIATION PASSERELLES.INFO

    Fondée en 2007 par Dominique Bense, dirigée par Pierre Cesarini, l’association Passerelles.info développe des programmes d’éducation, d’information et de formation à destination des enseignants et autres acteurs de l’éducation, dans les champs de l’environnement, de la santé et de la citoyenneté. Elle contribue à l’éducation des jeunes générations dans le champ de ces piliers du développement durable, et favorise le lien social mais également la mise en relation d’experts et de médiateurs.

    Les programmes Passerelles sont transdisciplinaires et articulés autour du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Il en existe actuellement trois : Vivre avec le SoleilManger, bouger pour ma Santé et Réduire mes déchets, nourrir la Terre.

    L’association bénéficie aujourd’hui du soutien de nombreuses institutions telle que l’ADEME, le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, le Ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt, le Ministère des Affaires étrangères, le Conseil Régional d’Ile de France, d’Agences Régionales de Santé ou la Fondation Daniel et Nina Carasso.

    Plus de 80 000 enseignants et autres professionnels inscrits aux programmes Passerelles
    Déjà plus d’1,2 million d’élèves participants depuis 2007 en France
    8 852 classes actives au cours de l’année scolaire 2014-15
    Des traductions/adaptations des outils Passerelles en Allemagne, Espagne, Portugal, Brésil, Québec…
     
    Plus d’info sur www.passerelles.info

     

    Contacts presse – www.open2europe.com :

    Anne Macquet

    01 55 02 27 92

    a.macquet@open2europe.com

    Camille Penven

    01 55 02 14 65
    c.penven@open2europe.com